Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

À 51 ans, Hervé Desmarres est nommé Directeur de la Stratégie Digitale SGS France. Précédemment à la tête de GENILINK, la filiale informatique de la branche Automotive du Groupe en France, il pilote la transformation numérique de la division depuis plus de 10 ans déjà.

Hervé Desmarres SGS

« La particularité du Groupe SGS France réside dans ses nombreuses activités aussi diverses que variées. Initier une nouvelle démarche d’échange, de transversalité, de collaboration, via la digitalisation de nos métiers et process, nous permet de constamment innover, conduire notre propre changement, nous transformer, nous disrupter lorsque cela s’avère nécessaire, pour mieux accompagner nos futures opportunités de business et de croissance », s’enthousiasme Hervé Desmarres.

Hervé a réalisé la plus grande partie de sa carrière au sein de Sécuritest, l’une des 2 enseignes phares de contrôle technique du Groupe SGS, en tant que chef de projet, puis responsable IT (1991-2002). Lors du rachat d’Auto Sécurité (la 2ème marque de contrôle technique) en 2005, il assure toute la migration de l’informatique Auto vers GENILINK.

Ces dernières années, Hervé a piloté l’ensemble des projets de transformation informatique des centres de contrôle technique et exporté ce savoir-faire digital vers plusieurs filiales internationales du Groupe SGS.

En 2016, il participe activement au projet ObjectifCode, la plateforme interactive de SGS France pour passer l’examen du Code de la route. Il a développé l’applicatif métier et la protection des données gérée par une solution de mobile device management.

En novembre 2017, c’est tout naturellement qu’il prend le poste de Directeur de la Stratégie digitale. Il reporte directement au Président, Eric Sarfati, et devient membre du Comité de Direction Opérationnel.

Biographie - Hervé Desmarres

Titulaire d’un BTS Informatique de gestion (1989), il enrichit ses connaissances d’une formation DBA1/DBA2 et Oracle Développement chez Oracle University (1998-2000). Il parachève son expertise via un Executive Certificat Centrale Supelec Chief Digital Officer (obtention prévue en avril 2018).

Il débute sa carrière en tant que gérant d’une société informatique (1989), avant d’intégrer le Groupe SGS France via son enseigne de contrôle technique Sécuritest en 1991. Tout d’abord en tant que programmeur et ensuite Chef de projet IT. En 2002 il prend la tête de EPICA, qui sera rebaptisée GENILINK en 2005. Depuis plus de 10 ans il assure la transformation digitale de la branche Automotive du groupe SGS France et étend son périmètre de service vers quelques filiales internationales du Groupe.

La presse en parle