Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

Depuis des décennies, la lixiviation du cyanure est le procédé standard de l'industrie pour la récupération de l'or à partir du minerai et SGS demeure à l'avant-garde de cette technologie de récupération de l'or très fructueuse.

Traditionnellement, le carbone a été utilisé afin de récupérer l'or à partir des lixiviats de cyanure, mais de récentes avancées technologiques ont entraîné l'usage de résines comme un procédé de récupération de l'or extrêmement efficace et rentable. SGS dispose de l'expertise pour vous aider à développer un schéma de traitement aurifère qui optimise l'extraction de l'or, la récupération de l'or à des coûts d'exploitation raisonnables et présentant un développement durable.  

Les gestionnaires de projet de SGS peuvent travailler à vos côtés afin de développer un schéma de traitement efficace pour votre exploitation aurifère. Débutant à l'exploration ou à l'échelle laboratoire, nous concevrons et démontrerons un programme d'essais qui définira et optimisera les paramètres de récupération de l'or cruciaux incluant la minéralogie, les cinétiques et les contraintes chimiques.   

Que votre schéma de traitement final utilise des technologies carbones ou résines, les données rassemblées par SGS vous permettront de prendre d'importantes décisions opérationnelles et de fournir des informations capex et opex pour votre enquête de faisabilité.   

Technologies carbones pour la récupération de l'or

CIP (carbone en pulpe) / CIL (carbone en lixiviat) / CIC (carbone en colonnes)

Les métallurgiques SGS ont développé et continuent d'améliorer ces processus rentables, avérés et ayant fait leurs preuves. Dans chacun d'entre eux, le charbon actif est utilisé pour extraire l'or de la solution de lixiviat de cyanure. Un tel système de récupération du carbone offre des taux de récupération élevés ainsi qu'un capital et des coûts d'exploitations plus faibles. Ces techniques de récupération du carbone incluent :

  • Le carbone en pulpe
    Le minerai est écrasé, finement broyé et mélangé à la solution de lixiviat de cyanure pour former une pâte dans un réservoir d'agitation. Le carbone actif est introduit dans la boue et ensuite extrait par filtrage une fois qu'il est entièrement chargé ou « surchargé » en or.

  • Le carbone en lixiviat
    Ce processus est très similaire au processus CIP. Les principales différences reposent dans la préparation de la boue et dans la méthode d'extraction de l'or à partir du lixiviat. Dans un processus CIL, le carbone est mélangé à la solution des lixiviats, et non à la pulpe. Ceci est beaucoup moins abrasif, ce qui signifie que le carbone dure beaucoup plus longtemps que dans un processus CIP.

  • Le carbone en colonnes
    Au cours de ce processus, la solution de lixiviation par cyanuration passe par des colonnes remplies de minerai. Le processus est très efficace pour l'extraction de l'or du minerai à faible teneur.

Les technologies de récupération des résines

Résines RIL (résines en lixiviat)/RIP (résines en pulpe)

Ces dernières années, les résines ont remplacé le carbone comme substrat de récupération de choix de l'or. SGS est le leader mondial dans le développement de cette technologie. Le processus utilisé dans la récupération des résines est similaire à celui du carbone, mais l'or est adsorbé sur des grains de résine de polystyrène sphériques solides plutôt que sur des grains de carbone actif.  

La récupération des résines offre tous les avantages de la récupération du carbone, avec toutefois quelques avantages supplémentaires :

  • Les avantages mécaniques de la coupe à blanc et d'ingénierie par rapport à la récupération du carbone en colonne (CIC) en raison des caractéristiques de débit des grains de résine
  • Le calibre des particules de résine synthétiques est plus régulier que les particules naturelles de carbone, permettant un contrôle plus facile lors de l'ajout de l'adsorbant
  • De meilleurs taux de récupération sont obtenus à partir des minerais réfractaires ou ceux contenant de hauts niveaux d'argile ou de composés organiques

Contactez SGS au plus tôt dans la phase de planification de votre projet aurifère. Notre solide technologie et notre expertise technique reconnue à l'échelle mondiale peuvent vous apporter les informations dont vous avez besoin pour un schéma de traitement aurifère efficace et rentable pour vos exploitations.