Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

Pour la 2ème édition du Baromètre, ce sont 77 enseignes du Commerce Organisé, représentant 62 000 points de vente en France issus de toutes les branches d’activité du commerce, qui ont répondu à l’enquête lancée par le Club Génération Responsable en partenariat avec SGS afin d’évaluer les pratiques du Retail en matière de Responsabilité Sociétale.

Ce baromètre a pour objectif de rendre visible et dégager une image globale du développement durable mis en œuvre par les entreprises en réseaux sur une vingtaine d’items dont la gouvernance, le social et sociétal, l’offre et la communication responsable, l’environnement et la lutte sur le changement climatique… il met en exergue les évolutions par rapport à l’année 2014 : quels leviers ont changé ou se sont renforcés ?

Ce deuxième baromètre « Enseigne responsable » a fait apparaître les principaux points et évolutions suivants :

Sur le plan global une majorité des enseignes déclarent avoir développé une politique RSE volontariste : 54 % d'entre elles se sont positionnées sur un engagement « élevé » à « très élevé ».

En matière de Gouvernance :

  • 82 % des enseignes se sont engagées sur le suivi de la satisfaction client, suivi par l'achat responsable (67%) et l'éthique (63%).

On voit bien ici qu'une majorité des enseignes sont préoccupées par leurs pratiques puisque les consommateurs et les pouvoirs publics leurs demandent de plus en plus de transparence. Leur image doit donc être en lien direct avec des actions responsables, le client achetant aussi en fonction des valeurs véhiculées par l'enseigne.

  • 53 % des entreprises se sont engagées sur le reporting extra-financier.

La visibilité et la transparence est en effet un des axes majeurs de la politique européenne ces dernières années avec la loi sur le reporting extra-financier. Sujet sur la table des négociations ces derniers mois, l'Union européenne a demandé aux entreprises : un reporting pays par pays, la fidélisation des actionnaires et le « Say and Pay » qui vont permettre plus d'investissement à long terme et la transparence de la gestion des entreprises.

Au volet Social :

  • 85 % des enseignes s'engagent sur le parcours professionnel de leurs collaborateurs pour développer  leurs compétences.
  • 67 % misent sur la sensibilisation interne à la RSE et aux éco-gestes.

L'intégration des salariés aux bonnes pratiques est aujourd'hui très importante si l'on veut mobiliser toutes les énergies et les moyens qu'une société peut avoir. Car des employés qui croient aux valeurs de l'entreprise agiront en accord avec celle-ci et porteront mieux son message.

Au volet Environnemental :

  • 81 % des enseignes se sont engagées sur le tri et la valorisation des déchets.
  • 70 % sur l'impact énergétique des infrastructures.

Ces engagements ont fait tous deux un bond de 15 %  au niveau du siège et des sites de production. Ces chiffres témoignent de véritables efforts effectués par les enseignes pour réduire leur empreinte énergétique et écologique.

En matière d’engagements sociétaux :

  • 62% des enseignes privilégient le dialogue et les actions avec les parties prenantes locales.
  • 52% ont recours aux parties prenantes locales.

Le choix du dialogue et des actions avec les parties prenantes locales ainsi que le recours aux parties prenantes démontrent un désir de concertation de la part des enseignes. Agir pour la société mais aussi avec elle. L'accessibilité des points de vente arrive en troisième position (46%) et,  en matière de handicap, on perçoit une évolution positive du  taux de travailleurs handicapés et de leur image dans la société.

Dans le domaine de la consommation responsable :

  • 58% des enseignes s'engagent sur le lancement d’une offre responsable sur un ou plusieurs produits.
  • 49% sont en faveur de réalisation d'audits sociaux et environnementaux chez les fournisseurs.

Un constat qui cette année confirme cette prise en compte des critères sociaux et sociétaux en même temps que l'impact environnemental des pratiques professionnelles dans tous les domaines. On sécurise par exemple de plus en plus ses filières d'approvisionnement, ce qui rassure le consommateur.

En ce qui concerne la communication responsable :                  

  • 65% des enseignes s'engagent sur une démarche de communication responsable et transparente venant du siège.
  • 54% des réponses vont vers la sensibilisation du personnel des points de vente à votre offre responsable.

De plus la principale raison évoquée est « Fédérer ses équipes » dans ce domaine. On remarque que le niveau d’engagement social, sociétal et environnemental est bien souvent le reflet de celui ou de ceux en charge de l'entreprise. C'est lui qui va intégrer et encourager ses collaborateurs à une véritable politique de développement durable. La communication venant du siège est donc essentielle pour mobiliser toute la structure.

Dans les raisons évoquées la majorité des enseignes souligne l’importance de l’implication des directions générales comme facteur de succès dans la mise en œuvre des politiques de RSE dans les différents domaines d'engagement évoqués.

On remarque que les enseignes suivent de très près l'évolution des sociétés, de l'environnement et des réglementations. Elles réagissent et même anticipent en conséquence. La forte demande de transparence et le souci de qualité de la part des consommateurs, mais aussi l'intégration des salariés des points de vente et des parties prenantes locales dans la politique RSE, semblent être aujourd'hui très importants.

N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous souhaitez recevoir les résultats complets de cette enquête