Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

La nouvelle réglementation applicable en mai 2018 revoit en profondeur les fondamentaux des contrôleurs techniques : nouvelle codification des défauts, nouveaux critères d’interprétation, nouveau niveau de sanction, etc. Une formation renforcée s’impose donc. Au sein des réseaux Sécuritest et Auto Sécurité, cette formation a été entièrement repensée avec une nouvelle approche en 3 étapes, pour plus d’efficacité. Alors que la première phase se termine, le module de formation à distance est lancé ce jour…

En 2017, la formation annuelle obligatoire passe de 20 heures à 35 heures. Comme toujours dans ce type de situation, les coûts induits (frais de déplacement, de logement, perte d’exploitation) et la perspective d’une formation plus longue soulèvent des inquiétudes manifestes chez les professionnels.

Face à ces enjeux, les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité du Groupe SGS, ont repensé entièrement leur façon d’aborder la formation, avec en ligne de mire deux objectifs : l’efficacité et la maîtrise des coûts.
Pour cela, il s’agit d’activer le levier « plaisir », car c’est bien connu, on apprend mieux ainsi. 
« La formation est conçue dans un esprit ludique, de façon à faciliter la compréhension d’un sujet vaste et qui entraîne une (r)évolution des pratiques », explique Guy Morvan, directeur technique et formation des réseaux, avant d’ajouter « l’objectif n’est pas d’apprendre par cœur la prochaine directive et les nouveaux codes des défauts, mais de comprendre l’esprit et d’acquérir certains automatismes pour être efficaces dès mai 2018 ».

Interactivité, serious game et proximité

Pour mettre en place ce parcours, les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité ont fait appel à leur partenaire privilégié et historique pour les formations de maintien de qualification, le GNFA.
Celui-ci a mis à contribution toutes ses ressources pour étudier, transposer la réglementation et déployer des technologies et des outils pédagogiques véritablement innovants :

  • Lors des deux modules de sessions en centre de formation, plus de stylos ni de carnets, mais des ordinateurs portables sur lesquels le formateur envoie des exercices (tests, quizz, etc.), que les contrôleurs, regroupés par binômes, suivent à un rythme soutenu pour mettre en application les compétences nouvellement acquises. L’évaluation de chaque question est faite informatiquement en temps réel afin de provoquer une émulation au sein du groupe. L’interactivité permet une réactivité immédiate pour clarifier un point, lever les incompréhensions ou approfondir une notion.
  • En complément, une formation à distance façon « Serious Game », est opérationnelle depuis ce jour. À tout moment et depuis n’importe quel ordinateur équipé de l’application, chaque contrôleur est à même de consolider ses acquis ou de revoir un point précis. Il est immergé dans un centre de contrôle technique en 3D et fait face à une voiture quasiment réelle… Il doit alors utiliser les nouvelles interfaces et les logiciels métiers. Tout est évalué : sa rapidité d’exécution, d’analyse, etc. Des conseils lui sont ensuite restitués pour progresser.

Le maillage important de lieux de formation du GNFA a permis de former les professionnels sur 55 sites en France, soit au plus près de chez eux pour limiter les frais de déplacement.

Une exclusivité SGS…

La formation est ainsi constituée de 3 modules : une session de 2 jours (16 heures) au cours du premier semestre 2017 (qui se termine), à laquelle succède la formation à distance de 3 heures, puis une nouvelle session de 2 jours en fin d’année.
Les réseaux SGS sont les seuls à proposer un stage réparti ainsi dans le temps. Sur le plan pédagogique, cela permet de mieux assimiler les compétences, d’autant que cela réduit la durée entre la fin de formation en 2017 et la mise en application, réglementairement fixée au 20 mai 2018.

… Pour des professionnels rassurés et bien formés

Face aux inquiétudes manifestes qu’avait soulevées l’annonce de la nouvelle réglementation, les premières formations dispensées ont sécurisé les affiliés des deux réseaux.
Sur les 185 sessions, proposées au premier semestre, qui ont permis de former 3400 contrôleurs, le taux de satisfaction global est même de 97.24 %.

Depuis ce jour, le module de formation à distance leur est désormais accessible… Son utilisation sera poursuivie, encouragée et optimisée en 2018 pour fournir aux contrôleurs un entraînement concret à la prise en main de la nouvelle réglementation en mode simulation.

La 2e session en centres de formation débutera en septembre 2017. Elle vise à consolider définitivement les nouveaux acquis.

 

A propos d’Auto Sécurité :  Premier  né  sur  le  marché  du  contrôle  technique  automobile,  le  réseau  AUTO  SECURITE compte  aujourd’hui  930  centres  sur  l’ensemble  du  territoire  et  les  DOM.  En  2015,  1.780 contrôleurs ont réalisé près de 3.641.000 contrôles obligatoires. www.autosecurite.com

A propos de Sécuritest : SECURITEST assure aux automobilistes un service de proximité et de grande qualité grâce à ses 2.055 contrôleurs agréés répartis dans 1039 centres de contrôle. En 2015, le réseau SECURITEST a réalisé plus de 4.260.000 contrôles obligatoires. www.securitest.fr

A propos du GNFA : Organisme de formation des services de la Branche de l’Automobile, le GNFA accompagne les entreprises du secteur dans le développement des compétences depuis plus de 40 ans. Ses prestations s’adressent à l’ensemble des entreprises, pour l’ensemble des activités et des secteurs. Son ambition est d’offrir des prestations performantes, créatrices de valeur et garantes d’employabilité. www.gnfa-auto.fr