Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

Dans la continuité de sa politique RSE, le Groupe SGS France se mobilise pour diminuer son empreinte carbone dans 7 de ses sites : le siège social basé à Arcueil (94), les sites du Mans (72), d’Orsay (91), 2 laboratoires à Saint-Etienne-du-Rouvray et Harfleur (76), ceux d’Aix-en-Provence (13) et de Cestas (33).

Un Audit lancé par Ekodev* a permis d’identifier les besoins et habitudes des collaborateurs et ainsi définir 4 axes de travail prioritaires : l’optimisation de l’usage des transports en commun, l’incitation à la pratique des modes de transports dits « doux » (vélo, marche, trottinette), au covoiturage entre salariés et au développement des nouveaux modes de travail (télétravail, visioconférence, e-learning…).

Rapide état des lieux :

Les trajets domicile/entreprise représentent 10% des arrêts de travail et sont la 2ème source de dépense annuelle des foyers (l’usage de la voiture individuelle couterait 5 000€/an/foyer – Source Ademe). Les transports restent le 1er facteur de stress des franciliens (Source : Tennaxia). Et la pollution représente la 3ème cause de mortalité évitable en France (Agence Santé Publique France).

Les modes de déplacement des collaborateurs sont, de fait, un enjeu majeur de la Qualité de Vie au Travail (QVT) du Groupe SGS et s’inscrivent parfaitement dans le cadre du contexte réglementaire pour les sites de plus de 100 personnes (cf. Article 51 de la Loi de Transition énergétique pour la croissance verte).

« C’est pour continuer à accompagner nos collaborateurs dans leur démarche RSE que nous avons mis en place ce PDE. Il tend à optimiser tous les déplacements sur un site, en étudiant les pratiques des collaborateurs et en proposant des alternatives réfléchies. L’objectif étant qu’un changement de comportement s’opère », explique Claire Couturier, Directrice RSE, Groupe SGS France.

Ekodev, société de conseil et de services en développement durable, a réalisé un Audit en 3 étapes sur le site d’Arcueil, sur une période de 4 mois.

« Dans un premier temps nous avons réalisé une étude ‘’terrain’’ pour identifier l’accessibilité du site (transports en commun, pistes cyclables, routes…) et ses infrastructures (parking à vélo, voitures…). Puis nous avons interrogé les 350 collaborateurs du siège via une enquête en ligne pour connaître et définir leurs besoins et habitudes, ce qui nous a permis de proposer, en étape 3, un plan d’actions ambitieux mais réaliste », explique Jeanne Marin, Consultante RSE, Ekodev.

L’audit a également mis en lumière divers indicateurs tels que : les modes de transport utilisés, le temps de parcours moyen, les tonnes de CO2 émises par site et par collaborateur…

« Après l’expérience réussie d’Arcueil, nous avons souhaité déployer le même type d’enquête et d’actions sur le reste de nos 6 sites impactés par la nouvelle réglementation. Nous avons pu les déployer nous-même, en toute autonomie, grâce à Ekopdm, le logiciel de management de la mobilité et de mise en conformité d’Ekodev », conclut Claire Couturier.

À propos d’Ekodev - http://ekodev.com/

Ekodev est une société de conseil et de services qui accompagne les entreprises et les collectivités dans leur démarche de Développement Durable, du conseil à la mise en œuvre d’actions concrètes, innovantes et fédératrices. Créée en 2009 par trois ingénieurs spécialisés dans les domaines du transport, de l’informatique et de l’éco-conception, Ekodev a développé son expertise dans le conseil, le déploiement de solutions et la communication. Stratégie RSE, enjeux climat-énergie, mobilité durable, biodiversité… Ekodev et son écosystème accompagne les organisations pour répondre à leurs enjeux socio-environnementaux.