Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

Édité pour protéger les travailleurs et occupants des risques liés à une exposition à l'amiante et prévenir des rejets d’amiante dans l’environnement, le décret n°2017-1442 du 3 octobre 2017 est entré en vigueur le 1er juillet 2018. Il impose aux acteurs du secteur (responsables de chantiers, armateurs, agents maritimes, maîtres d’ouvrage…) à rechercher, analyser et, si besoin, désamianter TOUT navire :

  • Battant pavillon français et embarquant un gens de mer,

  • Dont la date de construction se situe avant 1997 (en France) ou avant 2005 (dans l’Union Européenne),

  • Ou ayant fait l’objet de travaux à l’étranger.

Fort de ce constat, SGS France, DI Environnement et FMDC Diagnostics ont constitué un « Groupement » pour offrir aux acteurs du Maritime un process de désamiantage complet et clé en main.

 

1. Repérage

Dans le cadre du décret, les armateurs ont une obligation de recherche initiale d’amiante sur tous les matériaux et produits susceptibles de contenir de l’amiante et de faire réaliser, si besoin, des travaux de mise en sécurité. FMDC DIAGNOSTICS réalise un diagnostic complet des navires soit en navigation, soit en escale, partout dans le monde. Une fois l’amiante repérée, il effectue des prélèvements aux fins d’analyses. L’échantillon sera ensuite transmis à un laboratoire accrédité COFRAC via un système logistique coordonné.

 

« Aujourd’hui, un nombre important de navires battant pavillon français sont concernés par le décret. Il devrait permettre de réduire par 2 la présence d’amiante d’ici 2020 », explique David Crépin, Cofondateur de FMDC DIAGNOSTICS.

 

2. Analyses

SGS accrédité COFRAC (accréditation n°1-6454 portée d’accréditation disponible sur le site www.cofrac.fr) intervient soit avant travaux, pour la recherche d’amiante dans les matériaux de construction, joints, isolants… soit lors de la phase de désamiantage pour les analyses des filtres de concentration en amiante dans l’air, dans le cadre de mesures de surveillance effectuée lors des opérations.

 

« Notre laboratoire de 400m² dédié à la recherche d’amiante, nous permet de réaliser 2 types d’analyses : en Microscopie Optique à Lumière Polarisée (MOLP) sur des matériaux fibreux, et en Microscopie Electronique à Transmission sur des matériaux non fibreux, des matériaux bitumineux, et des filtres issus de mesures d’empoussièrement en fibres d’amiante », précise Clément Olive, Chargé d’Affaires amiante, SGS France.

 

Si les résultats des mesures sont inférieurs ou égaux au seuil fixé par l'article R. 1334-28 du code de la Santé Publique, un contrôle périodique suffit. A l’inverse, s’ils sont supérieurs, des travaux de retrait ou d’encapsulage des matériaux amiantés sont obligatoires dans un délai de 12 mois maximum.

 

Pour plus d'infos sur nos services, cliquez ici.

 

3. Désamiantage

DI Environnement réalise une cinquantaine de chantiers de désamiantage sur des navires chaque année. Une maîtrise totale de la coordination de projet, études et soutien lors de chacune des phases de désamiantage.

 

« Nous développons en interne une gamme de matériels adaptés à chaque typologie de navires afin d’assurer un fonctionnement optimal durant toutes les opérations (transferts à quai, transport et traitement des déchets) tout en tenant compte des conditions opérationnelles », ajoute Frédéric Tosello, Chargé d’Affaires, DI Environnement.

 

CONTACT

Clément Olive

Chargé d'Affaires amiante

05.61.44.23.23