Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

Les diagnostiqueurs EX’IM mesurent la qualité de l’air intérieur grâce à « Air Sense », solution innovante développée par SGS France.

Ce boîtier, de la taille d’une box wifi, contrôle la qualité de l’air intérieur en mesurant le taux de CO2, de particules (PM 2.5), d’humidité relative, de COV (Composés Organiques Volatiles) et de température, mais pas que ! Il permet également d’agir sur le renouvellement d’air, donc la propagation d’un virus par aérosolisation. Il détermine aussi le niveau de bruit et de lumière d’un espace. Un atout indéniable pour garantir le bien-être et le confort dans les entreprises, ERP (écoles, hôtels et collectivités) et logements.

L’objectif étant de permettre au plus grand nombre d’étudier de manière didactique la qualité de l’air intérieur de leurs bâtiments. Les opérateurs EX'IM conseilleront les utilisateurs sur les actions d'amélioration de leur système d'aération, en s'appuyant sur les données de mesure du boitier Air Sense.

SGS a également créé un marquage « QAI Contrôlé », décomposé en 3 grades : Silver 75% de taux de correspondance à la valeur idéale, Gold 85% et Platinium 95%. Ce marquage est obtenu grâce au calcul issu des données des 6 paramètres de mesure, bâti à partir des référentiels internationaux les plus reconnus sur le sujet (WHO, Food&Drugs, …).

D’après l’étude de Joseph Allen, Harvard University Press : à l’âge de 80 ans nous aurons passé 72 ans à respirer de l’air intérieur. Et que respirons-nous ? Toutes sortes de particules, agents pathogènes, moisissures, COV… Chaque année, la mauvaise qualité de l’air engendre des maladies, parfois mortelles.

Et lors du confinement, des experts (industriels, médecins biologistes et pneumologues) ont noté que l’air intérieur était 8 fois plus pollué que l’air extérieur.

« Fort de ces constats, nous avons imaginé Air Sense pour permettre aux professionnels de mesurer la qualité de l’air qu’ils respirent. Le monitoring continu, réalisé par l’appareil, permet d’obtenir une mesure représentative, de révéler d’éventuelles anomalies et donc de réagir promptement si nécessaire. En effet, notre parfaite connaissance du cadre réglementaire et du terrain, associée à notre rôle de tiers de confiance indépendant, offre aux dirigeants du réseau EX’IM une solution BtoB fiable et accessible », explique Clément Olive, Responsable commercial, Environment, Health & Safety, SGS France.

La qualité de l’air influe sur le bien-être des collaborateurs et donc leur productivité (on estime à 8% la baisse de productivité des salariés dûe à une mauvaise QAI). Les dirigeants peuvent ainsi intégrer concrètement la qualité de l'air dans leurs objectifs de développement durable et leurs indicateurs clés de performance. Idem pour les ERP, un environnement « respirable » sain participe grandement au confort des usagers.

« La crise sanitaire que nous traversons nous fait prendre conscience de la nécessité de vivre dans des environnements sains. Plus que jamais le contrôle de la qualité de l’air que nous respirons s’impose à nous. Chez EX'IM nous avons déjà formé 30 dirigeants à l’utilisation d’Air Sense pour qu’en 3 clics, ils soient aptes à apporter un diagnostic précis sur la qualité de l’air, grâce à des rapports clés en main. D’ici fin 2020, c’est la totalité du réseau qui sera prêt. L’objectif sera ensuite de proposer des alternatives et des mesures correctives pour améliorer la qualité de l’air et ainsi contribuer à l’amélioration la santé des Français », confie Yannick Ainouche, PDG du réseau EX’IM.

CONTACT

Clément Olive
Responsable commercial SGS
clement.olive@sgs.com