Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

SGS Réunion, filiale du Groupe SGS, fête ses 1 an depuis sa reprise de la CEMR en octobre 2019. Les activités ont été étoffées et développées, les emplois maintenus, les clients grands comptes rassurés.  L’avenir s’annonce tout aussi radieux : une perspective de croissance pour 2021 de 25% et des recrutements locaux.

 

« Nous sommes très fiers de poursuivre la belle aventure initiée par la CEMR. Nos valeurs communes - passion du métier, intégrité, esprit d'entreprise et innovation - ont transformé ce rachat en succès. Nous continuons de servir les clients historiques et nous développons nos actions auprès de grands comptes, rassurés de notre appartenance au leader mondial, le Groupe SGS », s’enthousiasme Éric Sarfati, Président SGS France.

Implantée sur le port, SGS Réunion, filiale à part entière du Groupe SGS, est au cœur de l’activité portuaire, poumon de l’île de La Réunion. Un emplacement stratégique et naturel du fait de ses activités qui concernent aussi bien l’industrie maritime (inspection, échantillonnage, contrôle des quotas produits de la pêche et de la chaîne du froid, opérations d’empotages, arrimage et assistance au chargement - déchargement, contrôle de denrées alimentaires, intervention lors d’avaries par expertise faculté …) que d’autres interventions sur des sites industriels (prélèvements, analyses eaux usées, produits dangereux… ).

Depuis un an, SGS Réunion s’est attelé à structurer et faire monter en compétence les équipes via des protocoles de sécurité et des formations spécifiques. L‘objectif étant de continuer d’accompagner les clients existants, en attirer des nouveaux et rassurer les grands comptes qui attendaient de faire équipe avec un grand partenaire.

« Pour exemple, nous avons pu continuer à accompagner nos clients tout au long de la pandémie, en nous appuyant sur les analyses fournies par les laboratoires du Groupe SGS basés en métropole. Cette continuité de notre activité, même en période de crise sanitaire, a été un signal fort pour nos clients », appuie Éric Sarfati.

Les perspectives 2021 sont toutes aussi enthousiasmantes avec une croissance attendue de 25%. Après 3 recrutements en 2020, ce sont 5 nouveaux talents qui sont espérés l’année prochaine, dont des jeunes en apprentissage.