Skip to Menu Skip to Search Nous contacter France Sites web & Langues Skip to Content

SGS a élaboré une gamme de services destinée à vous aider à établir et protéger la valeur de véhicules d'occasion lorsque ces derniers vous reviennent après leur location et avant d'entrer sur le marché des voitures d'occasion.

Si un véhicule est retourné avec des dommages plus importants que ce qui est raisonnablement attendu (« usure » excessive), la valeur de revente devra être revue à la baisse. Nos inspections de véhicules d'occasion vous permettent un calcul indépendant et indiscutable de la valeur de chacun des véhicules retournés, pour que vous puissiez réclamer le coût des réparations ou la différence par rapport à la valeur du marché à ce locataire.

De l'enregistrement des dégâts constatés sur la voiture, aux documents ou aux clés de rechange manquants, nous suivons les procédures et les règles de travail qui ont été convenues avec vous au préalable.

Nos clients incluent les principaux constructeurs automobiles, leurs entreprises de services financiers affiliées, des entreprises de gestion des flottes, des compagnies de location de voitures, et de grands sites de ventes aux enchères de véhicules.

En quoi les inspections de véhicules d'occasion peuvent vous aider ?

Lorsque vous vous engagez avec SGS à mener des inspections sur des véhicules d'occasion, vous bénéficiez instantanément des éléments suivants :

  • une inspection indépendante tierce réalisée par des professionnels formés ;
  • des critères et des procédures d'inspection normalisés dans tous les pays ;
  • l'élaboration de rapports électroniques normalisés dans la langue locale et dans la langue de votre choix ;
  • un rapport personnalisé et flexible servant à la collecte des créances et à une prompte revente ;
  • un calcul des coûts normalisé et indiscutable et la détermination de l'usure excessive dans les diverses zones géographiques ;
  • une réduction des dépenses administratives et non essentielles accompagnée d'un meilleur recouvrement ;
  • une plateforme ouverte et transparente offrant des statistiques en ligne de gestion, qui est accessible à vous comme à vos clients ;
  • l'échange de données électroniques et leur intégration optimale dans votre flux de travail et vos processus ;

une inspection complète et une procédure d'élaboration de rapports.

Bien que les inspections de véhicules d'occasion puissent être entièrement personnalisées pour être adaptées à vos exigences, elles incluent de manière générale trois étapes principales :

Étape 1 : l'inspection
Des inspecteurs SGS spécialement formés enregistrent toutes les informations techniques concernant la voiture, ce qui inclut la marque, le modèle, la série, le type de carburant, les finitions et accessoires. Ils confirment la présence des clés et de la documentation afférente, l'état des pneus, etc. Ils répertorient ensuite et prennent des photographies des dommages constatés.

Étape 2 : le calcul
Les données recueillies au cours de l'inspection sont envoyées électroniquement à une application propre à SGS, appelée VIMS (système de gestion de l'inspection des véhicules). En tenant compte de tous les résultats de l'inspection, le système VIMS offre une analyse détaillée des coûts pour chaque défaillance constatée sur la voiture.

Étape 3 : les rapports
Deux rapports sont généralement émis :

Le rapport d'état qui est un rapport indépendant comportant les données relatives à la voiture toute entière telles que recueillies et enregistrées au cours de l'inspection. Il est complété par le calcul des coûts des dégâts constatés.

Le rapport d'évaluation est un dérivé du rapport d'état. Tous les dégâts répertoriés par le client y figurent. Ce rapport est généralement destiné aux concessionnaires automobiles : il ne comporte aucun calcul des coûts individuel ; seul le coût total y figure (le cas échéant).

Il existe différentes façons de consulter les rapports complétés :

  • URL du rapport dans un email ;
  • accès en ligne au serveur de SGS ;
  • transfert électronique vers une application utilisant le XML ou d'autres méthodes de transfert des données le cas échéant.